- Page d'accueil
- Contactez-nous
- Rejoignez-nous

Actualité du CRAN - Conseil Représentatif des Associations Noires de France
- Nos dépêches
- Nos communiqués

Campagnes du CRAN - Conseil Représentatif des Associations Noires de France
- Elections
- Discriminations
- Réparations
- Actions internationales

Comment aider le CRAN - Conseil Représentatif des Associations Noires de France ?
- Particuliers
- Entreprises
- Associations
- Webmaster

Qu'est-ce que le CRAN - Conseil Représentatif des Associations Noires de France ?
- Le CRAN
- Notre but
- Notre président
- Notre bureau
- Nos délégations régionales
- Nos avancées

Pour aller plus loin
- Nos ouvrages
- Nos brochures
- Nos vidéos/audios
- Notre revue de Presse
- Zoom sur...
- Esclavage et Réparations

















Le CRAN demande réparation à l'entreprise MANGO !
Le CRAN demande réparation à l'entreprise MANGO !
(04-03-2013)

Pour 29,99 euros à peine, on peut se procurer un « bracelet esclave pierres ». La version « bracelet esclave tressé » vous coûtera encore moins cher : 19,99 euros. Quant au « collier style esclaves », il s'achète à 24,99 euros.

Voilà ce que propose sans complexe l'entreprise « Mango ». Implantée dans 106 pays, avec 2400 boutiques au total, et plus de 1 000 000 000 d'euros de chiffre d'affaires annuel, l'enseigne compte en France plus de 100 points de vente, où l'on peut se procurer ces produits de la honte. Le CRAN ne peut qu'exprimer son indignation face à cette série de bijoux, qui visent à donner une vision élégante et colonialiste à un phénomène qui a fait le malheur de millions, de dizaines de millions d'êtres humains pendant près de quatre siècles.

 « Il est ignoble, de vendre ainsi des « colliers style esclaves », juste par appât du gain, a indiqué Louis-Georges Tin. L'esclavage n'était pas un « style », l'esclavage est un crime contre l'humanité, comme l'a reconnu la loi Taubira en 2001 ».

A cette occasion, le CRAN invite le PDG de Mango à lire ou à relire Esclavage et colonisation, le livre où Aimé Césaire (dont l'Unesco célèbre cette année le 100e anniversaire) explique ce qu'était vraiment le « style » des colliers que portaient les esclaves:

Aux pieds, il y a des chaînes. Aux cous, le carcan. Ainsi le veut le Code qui depuis 1685, sous le titre de Code noir, fait autorité en la matière. Pour le fugitif de un mois : les oreilles coupées et la fleur de lys sur l'épaule.

Et si l'on veut encore se faire une idée du « style » de collier qu'avaient les esclaves, on peut se référer à cet autre écrit de Césaire, Et les chiens se taisaient :

Et l'on nous vendait comme des bêtes, et l'on nous comptait les dents... et l'on nous tâtait les bourses et l'on examinait le cati ou décati de notre peau, et l'on nous palpait et pesait et soupesait, et l'on passait à notre cou de bête domptée le collier de la servitude et du sobriquet.

Il n'y a pas longtemps, M. Guerlain tenait sur France 2 des propos odieux à l'encontre des esclaves ; hier encore, une entreprise infâme mettait dans le commerce une marque de champagne intitulée « Code noir ». Dans un contexte où les descendants d'esclaves se battent pour obtenir les réparations que M. Ayrault refuse de mettre en place, malgré ses engagements, le CRAN exprime aujourd'hui son ras-le-bol. 

Le CRAN exige donc que l'entreprise retire de la vente tous ces produits, qui constituent une offense grave. Le CRAN demande à Mango de réparer l'outrage, et se réserve la possibilité d'engager des actions musclées contre l'entreprise : rassemblements, procès, ou encore appel au boycott. Enfin, le CRAN demande aux égéries de la marque comme Penelope Cruz, Kate Moss, Scarlett Johansson, Milla Jovovich ou encore Lou Doillon de prendre publiquement leurs distances avec la marque, voire de dénoncer tout contrat qui les lierait encore avec Mango.

 


À TÉLÉCHARGER
Bijou d'esclave MANGO
Bijou d'esclave MANGO
Bijou d'esclave MANGO



<Retour Liste>

France-Haïti : le procès ! >>
<< Rassemblement, le mardi 12 mars, à 14h30, devant Mango


Contactez-nous - Mentions Légales - Graphisme : arielgraphisme.com © LE CRAN - 2012/14